ACCUEIL    I    L'AGENCE    I    PARTENAIRES   I    ACTUALITÉS    I    AGENDA    I    CONTACTS ESPACE PRESSE
Slideshow Image 1
Communiqué de presse XELLA

Z.I le Pré Châtelain - Saint-Savin
38307 Bourgoin-Jallieu Cedex
Tel :
Fax :

www.xella.fr

RETOUR
 

Galerie photos du communiqué

Téléchargez le communiqué
Partager sur
Partager sur
 
 
Construire passif en béton céllulaire CELLUMAT

Base de l’architecture Bioclimatique, la maison passive est conçue, implantée et orientée de manière à capter le maximum de chaleur provenant du soleil, tout en se protégeant des surchauffes estivales. Ce concept de construction très basse consommation repose sur la qualité de l’isolation, l’absence de ponts thermiques, l’étanchéité à l’air et sur le contrôle de la ventilation. En matière d’isolation, les blocs en béton cellulaire PASSIFBLOC Cellumat présentent des performances thermiques exceptionnelles.

Quel que soit le type de bâti - maison individuelle, résidence collective ou bâtiment tertiaire - la construction passive doit consommer 90 % d’énergie de chauffage en moins qu’une construction neuve traditionnelle, et 50 % de moins qu’un édifice construit selon la RT 2012. La construction passive apparaît donc comme la base indispensable pour la RT 2020, qui prévoit des maisons à énergie positive, c’est-à-dire produisant plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Pour construire passif, avec des matériaux novateurs correspondant aux performances thermiques de la RT 2020, Cellumat a développé le PASSIFBLOC. Pérenne, entièrement minéral et doté d’un grand pouvoir isolant, ce bloc permet de construire en monomur, sans matériaux d’isolation supplémentaire. Une solution simple et rapide, qui répond aux défis de la construction passive.

Monomur : construire passif en simplicité

Pour limiter les déperditions thermiques, la conception d’une maison passive exige que les murs, les planchers et les toitures soient isolés, étanches à l’air et que les ponts thermiques soient supprimés, afin d’atteindre un seuil maximal de 15 kWh/m2/an de besoin en chauffage.

Simple, durable et économique, le PASSIFBLOC Cellumat, avec un pouvoir isolant exceptionnel de 0,065 W/mK, est le premier bloc de gros-oeuvre du marché qui permet de construire des murs passifs porteurs en monomur (U jusqu’à 0,13 kWh/m2/an), donc sans pose d’isolants ou de membranes d’étanchéité complémentaires. À la fois porteur et super isolant, ce bloc en béton cellulaire est massif, donc naturellement 100 % étanche à l’air (avec des valeurs jusqu’à 0,0009 m3/h.m2). De plus, la conception des noeuds constructifs en béton cellulaire Cellumat (planelles, linteaux U, blocs linteaux…) est simple et permet d’atteindre automatiquement des valeurs psi et des facteurs de température inégalés.

Une maison passive en PASSIFBLOC Cellumat se construit de manière plus simple et plus rapide :

•Sa mise en oeuvre selon le principe monolithique - Blocs Cellumat + enduit intérieur + enduit extérieur - ne nécessite plus la pose d’isolants, de membranes ou de rubans.
•Les grands blocs PASSIFBLOC se collent à l’aide d’un joint extrêmement fin de quelques millimètres, ce qui permet une exécution beaucoup plus rapide qu’avec d’autres systèmes constructifs, surtout au niveau des noeuds constructifs.
•Plus ergonomiques et plus légers, les blocs sont plus faciles à manipuler.
•Plus faciles à scier, ils peuvent prendre toutes les formes.

Blocs isolants pour murs doublés : solution traditionnelle

Les différentes gammes Cellumat se prêtent aussi à la réalisation de murs doublés, le mode constructif généralement courtisé par les maîtres d’ouvrage et également adapté à la construction passive. Un bloc isolant Cellumat de 36,5 cm d’épaisseur + un isolant TH32, par exemple, permet d’atteindre une valeur R du mur de 7,41 m2K/W, une performance bien supérieure aux autres matériaux.
Par ailleurs, construire avec le bloc Cellumat permet de réduire fortement l’épaisseur (donc le coût) de l’isolant pour arriver à la même valeur d’isolation. Quel que soit le mode constructif choisit, Cellumat offre une solution optimisée pour atteindre les normes thermiques les plus strictes, et même le niveau passif.

Confort d’été

Pour réduire la demande d’énergie d’une maison passive, il faut minimiser la surchauffe en été : la température ne peut pas dépasser les 25°C pendant plus de 5 % de l’année. Pour satisfaire à ce critère, l’enveloppe doit posséder une bonne inertie thermique. De ce point de vue, les blocs Cellumat font mieux que les autres matériaux, quel que soit le mode de construction.

La structure du béton cellulaire Cellumat permet, tout au long de l’année, d’égaliser les écarts de température extérieure de manière à maintenir une température constante à l’intérieur. Grâce à l’inertie thermique importante, la chaleur est accumulée dans les murs. Le déphasage du matériau fait en sorte que cette chaleur n’est transmise que graduellement vers l’intérieur, évitant ainsi la surchauffe. La température dans la maison reste donc toujours agréable et fraîche.

MONOMUR : Maison passive en béton cellulaire Cellumat en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Implanté à La Roque-d’Anthéron (13), BeBio Construction est expert dans le domaine de la maîtrise d’oeuvre et les services de bureau d’études. Spécialisé dans la maison écologique et passive, BeBio Construction accompagne les futurs propriétaires dans leur projet et dans leurs démarches : études thermiques, conceptions architecturables, choix des matériaux, des équipements, des artisans...

Pour leur maison passive, située dans la région Provence-Alpes–Côte d’Azur, les propriétaires ont retenu le constructeur Bebio-Construction pour différentes raisons. Étant certifié par La Maison Passive France en partenariat avec le « PassivHaus Institut », Bebio-Construction avait les compétences et l’expertise technique pour réaliser une maison étanche à l’air et qui s’adapte à son environnement. De plus, le professionnalisme, l’écoute, le suivi et l’engagement de Bebio Construction dans le projet a convaincu les propriétaires dans leur choix.

Pour la réalisation de cette maison individuelle de 147 m2, Bebio-Construction a utilisé du PASSIFBLOC 50 Cellumat qui a permis d’atteindre le certificat passif en monomur, sans isolant rapporté. Par ailleurs, l’inertie thermique du béton cellulaire offre un bon confort d’été, les occupants ne souffrent pas de la chaleur l’été ni du froid l’hiver.

Thierry Giambelluco, gérant de Bebio-Construction et conseiller Maison passive certifié :

« Les propriétaires souhaitaient construire en béton cellulaire, un système constructif nouveau pour moi. J’ai donc contacté différents fabricants et j’ai été séduit par la qualité et le niveau technique des services proposés par Cellumat.
Le grand avantage du PASSIFBLOC pour la construction passive, c’est sa bonne inertie thermique et le recourt à un seul intervenant : en une seule opération lors de la mise en oeuvre, on réalise la structure et l’isolation. Les murs ne nécessitent pas d’isolants complémentaires, ni de vide technique.
Le test d’infiltrométrie intermédiaire, réalisé avant les plâtres et les enduits, a confirmé l’efficacité du béton cellulaire en termes d’étanchéité à l’air. En outre, il s’agit d’un matériau plein, ce qui contribue à l’obtention d’un bon test d’étanchéité, qui, de plus, est pérenne.
»

À savoir sur le béton cellulaire Cellumat

En construisant sans matériau d’isolation, sans membrane et sans ruban d’étanchéité, mais avec un seul matériau, le PASSIFBLOC de Cellumat permet d’éliminer les erreurs d’exécution, et le mur conserve éternellement ses propriétés.
Par ailleurs, le défi technique dans une maison passive sont les noeuds constructifs (plancher, fondation, châssis de fenêtre, store...), qui sont plus critiques que dans une maison traditionnelle. Des erreurs d’exécution au niveau de ces détails constructifs peuvent avoir une incidence importante sur les pertes de chaleur de l’habitation.

La conception des noeuds constructifs avec des éléments en béton cellulaire Cellumat - blocs U pour l’allège, éléments intégrés de protection solaire, blocs percés pour l’intégration de colonnes structurelles dans la maçonnerie...- est simple et permet d’atteindre automatiquement des valeurs psi et des facteurs de température inégalés.

LE PROJET
Lieu : Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Type de projet : Construction neuve
Superficie : 147 m2
Niveau de performance : Maison passive
Mode de construction : Béton cellulaire
Type de bâtiment : Maison individuelle
Maitre d’oeuvre : Bebio-Construction
Date de livraison : Avril 2017
Coût de la construction : Non communiqué

 Critère Maison Passive
Projet Bebio-Construction
en PASSIBLOC
Besoin de chauffage (kWh/m2a)
            ≤ 15                 9
Test d’infiltrométrie n50 1/h            ≤ 0,6                0,3

 

Maison passive LaLauragaise en béton cellulaire Cellumat à Belbèze de Lauragais (31)

Implantée à Toulouse (31), Voyelles est une agence d’architecture spécialisée dans la conception de bâtiments de type maison passive, en neuf comme en rénovation. Jean-Michel Pupille, architecte et gérant de l’agence Voyelles, a toujours été convaincu par ces maisons durables, plus performantes sur les plans énergétique et thermique, tout en ayant des coûts de construction limités. Il a découvert le béton cellulaire Cellumat sur les conseils d’un maître d’ouvrage avec lequel il travaillait, dans le cadre d’un projet de maison passive. Il a été séduit par les propriétés isolantes dans la masse et l’étanchéité à l’air du produit.

La maison passive LaLauragaise, sur la commune de Belbèze de Lauragais, a été réalisée par l’agence Voyelles pour le compte d’un auto-constructeur qui développait son activité d’apiculteur. Le maître d’ouvrage souhaitait construire une maison passive sur l’idée d’une ferme lauragaise moderne, à l’efficacité énergétique optimisée, et qui s’inspire de la volumétrie habitable et des hangars attenants qui la constitue traditionnellement.

Orientée plein Sud, cette maison à étage (R+1) de 147 m2 a été construite sur des fondations filantes à 2 m de profondeur, du fait de la mauvaise qualité du terrain argileux.
Jean-Michel Pupille a choisi le béton cellulaire Cellumat pour la structure du bâti, réalisée en monomur, sans isolant supplémentaire. Cette maison est passive et à énergie positive, car dotée de fenêtres triple vitrage, d’une VMC double flux très haute performance, et équipée de panneaux mixtes, photovoltaïques et thermiques couvrant la plus grande partie du toit sud de la partie habitable.

Les murs ont été réalisés avec des blocs isolants en béton cellulaire Cellumat de 36,5 cm d’épaisseur, associés à un enduit en plâtre côté intérieur, pour obtenir une parfaite étanchéité à l’air.

Outre les performances isolantes du béton cellulaire Cellumat qui permettent de supprimer les ponts thermiques, Voyelles a opté pour des menuiseries (fenêtres, portes-fenêtres et porte d’entrée) en triple vitrage bois-aluminum, d’un coefficient Ug 0,80 W/m2K.

Par ailleurs, la réalisation d’une dalle flottante avec isolant polyuréthane offre une résistance thermique globale de 7,55 W/m2K, et la mise en place d’une membrane d’étanchéité à l’air surmontée de 45 cm de ouate de cellulose assure une résistance thermique de 11,39 W/m2K.

Avec tous ces éléments de construction, la maison affiche des résultats d’étanchéité à l’air 12 fois supérieurs à ce qu’exige la RT 2012, qui impose une performance de perméabilité à l’air de 0.60 m3/h/m maximum.
La consommation annuelle d’énergie finale de chauffage est estimée à 362 KWh/an, soit un coût d’environ 55 euros.

LE PROJET
Lieu : Belbèze de Lauragais (31)
Type de projet : Construction neuve
Superficie : 147 m2
Niveau de performance : Maison passive à énergie positive
Mode de construction : Béton cellulaire
Type de bâtiment : Maison individuelle en R+1
Maitre d’oeuvre : Agence d’Architecture Voyelles
Date de livraison : Mars 2017
Coût de la construction : environ 1950 euros/m2 habitable

À savoir sur le béton cellulaire Cellumat

•Massifs et très résistants à la compression, les blocs Cellumat conviennent à la construction de maisons sur plusieurs étages et supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.

•Ergonomiques et légers, ils sont rapides à mettre en oeuvre et faciles à scier.

•Certifiés A+, les blocs Cellumat ne génèrent aucun polluant ni particules dans l’air. Composé d’un minimum de matières premières et fabriqué avec un minimum d’énergie, le béton cellulaire Celllumat a une empreinte écologique minime.

•De classe Européenne A1, le béton cellulaire Cellumat est incombustible et ininflammable.

MUR DOUBLÉ : Maison certifiée Passivhaus en béton cellulaire Cellumat à Horbourg-Wihr (68)

Constructeur de maisons passives et à énergie positive (BEPOS), Maisons Prestige est basé à Horbourg-Wihr (68). Reconnue depuis 30 ans, cette entreprise familiale à taille humaine a réalisé de nombreuses constructions passives, dont plusieurs certifiées.
La conception des avant-projets de maisons passives Maisons Prestige est validée par calculs à l’aide du logiciel PHPP*. Celui-ci sert à concevoir le bâtiment en fonction des très faibles consommations énergétiques recherchées. C’est également un outil de validation pour l’attribution d’une certification.

*PHPP : Passivhaus Projektierungs Paket ou Passive House Planning Package

Cette maison passive à toiture plate se situe à Horbourg-Wihr, en Alsace, sur une zone archéologique. Malgré une région marquée par des hivers froids et des étés chauds, cette construction certifiée Passivhaus conserve une température confortable toute l’année. Conformément aux souhaits des propriétaires, cette maison exploite au maximum l’énergie solaire.

D’une superficie de 190 m2, avec un rez-de-chaussée et un étage, cette maison passive bénéficie d’excellentes performances thermiques. Les murs ont été réalisés avec des blocs de béton cellulaire Cellumat de 25 cm d’épaisseur et assemblés au mortier-colle à joints minces. Les blocs massifs jouent un rôle à la fois porteur et isolant. Ils réduisent les ponts thermiques, assurent une parfaite étanchéité à l’air et une bonne adaptation en zone sismique, appréciable pour l’Alsace, région sensible.
L’isolation par l’extérieur en polystyrène (26 cm) associé au béton cellulaire donne une valeur R de 9,8 m2.K/W. Elle vient renforcer l’enveloppe du bâtiment et met à profit l’inertie du béton cellulaire (confort d’été). Côté intérieur, un enduit plâtre traditionnel a été appliqué.

Le sol est isolé en polyuréthane (6 cm) + polystyrène (17 cm) pour un R = 9,2 m2.K/W, tandis que la toiture plate est isolée en polyuréthane (28 cm) pour un R de 13,15 m2.K/W.
La résistance thermique globale (environ 10 m2.K/W) de cette maison passive est presque deux fois plus élevée que celle exigée par la réglementation actuelle.

Outre le béton cellulaire Cellumat, Maisons Prestige a posé des menuiseries en triple vitrage. Les fenêtres sont équipées de brise-soleil orientables, qui protègent de la chaleur en été. Par ailleurs, toute l’énergie de la maison passive est stockée dans un grand ballon tampon de 500 litres, principalement alimentée par 11 m2 de panneaux solaires thermiques.
Enfin, une VMC double flux est couplée au ballon tampon et à un puits canadien pour le chauffage.

Le confort de cette maison passive est supérieur à la fois en été (grâce à l’inertie du béton cellulaire, au puits canadien et au rôle des brise-soleils) mais aussi en hiver (avec le captage des apports solaires et l’isolation renforcée). La facture d’énergie est estimée à 15 euros par an.

Par ailleurs, l’étanchéité à l’air de la maison donne des résultats 5 fois plus performants (0.12 m3/h/m2 sous 4 Pascal) que ceux exigés par la norme actuelle.

LE PROJET
Lieu : Horbourg-Wihr (68)
Type de projet : Construction neuve
Superficie : 193 m2
Niveau de performance : Maison passive certifiée Passivhaus
Mode de construction : Béton cellulaire
Type de bâtiment : Maison individuelle en R+1
Maitre d’oeuvre : Maisons Prestige
Date de livraison : Avril 2017
Coût de la construction : environ 2000 euros/m2 dans sa version prêt-à-décorer

À savoir sur le béton cellulaire Cellumat

•Massifs et très résistants à la compression, les blocs Cellumat conviennent à la construction de maisons sur plusieurs étages et supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.

•Ergonomiques et légers, ils sont rapides à mettre en oeuvre et faciles à scier.

•Certifiés A+, les blocs Cellumat ne génèrent aucun polluant ni particules dans l’air. Composé d’un minimum de matières premières et fabriqué avec un minimum d’énergie, le béton cellulaire Celllumat a une empreinte écologique minime.

•De classe Européenne A1, le béton cellulaire Cellumat est incombustible et ininflammable.

Maison passive en béton cellulaire Cellumat à Binic (22)

Bénéficiant d’une expertise de près de 20 ans dans la conception de bâtiments collectifs, de maisons individuelles basse consommation, RT2012 et passives, le cabinet de maîtrise d’oeuvre Gautier Créations a développé un mode constructif spécifique permettant à ses réalisations d’atteindre les meilleures performances énergétiques et de dépasser les normes requises.
Implanté à Lamballe dans les Côtes d’Armor et certifié concepteur de Maison Passive (label PassivHaus), Gautier Créations utilise depuis 10 ans maintenant le béton cellulaire de Cellumat pour l’enveloppe de ses bâtis. Convaincu par les propriétés intrinsèques de ce matériau, ses performances thermiques et son mode constructif, Stéphane Gautier dirigeant du Cabinet réalise désormais 100 % de ses logements passifs avec du béton cellulaire Cellumat.

Le Cabinet Gautier Créations a travaillé avec le bureau d’étude Fluditec pour la conception énergétique de cette maison passive de 135 m2 en Bretagne. Le mode constructif est basé sur une enveloppe en béton cellulaire Cellumat, associée à des équipements techniques simples mais performants (triple vitrage, VMC double flux avec bouches chauffantes, chauffe-eau thermodynamique...).

Les murs ont été réalisés avec des blocs de béton cellulaire Cellumat de 25 cm d’épaisseur (R = 2,778 m2.K/W). Associés à un système d’isolation thermique par l’intérieur constitué de 160 mm de laine minérale et de plaques de plâtre, et à une dalle isolée par des panneaux de 200 mm en PSE avec graphite, cela permet d’obtenir un R total de plus de 8 avec un bloc de 25.

Outre l’enduit extérieur appliqué sur les murs en béton cellulaire, un enduit technique a également été projeté en face intérieure pour obtenir une parfaite étanchéité à l’air.
Ainsi, la moyenne obtenue par le Cabinet Gautier Créations au test de perméabilité à l’air est de 0,18 m3/h/m², soit des résultats 3 fois plus performants que la RT2012, qui impose ≤ 0.60 m3/h/m² en fin de chantier.
Ces résultats sont également dus à l’étanchéité parfaite des blocs Cellumat, qui sont des blocs pleins et massifs qui se montent à joints collés très fins.

Outre les qualités isolantes du béton cellulaire Cellumat qui permettent de supprimer les ponts thermiques, le cabinet Gautier Créations a opté pour de grandes baies à triple vitrage, orientées plein sud dans les pièces à vivre et qui offrent un apport solaire et une source de chaleur importante.

Afin d’éviter un maximum les ponts thermiques, les menuiseries sont installées au bord du bloc de béton cellulaire et en retrait de la cloison isolante. L’isolant vient recouvrir les contours des menuiseries pour renforcer la perméabilité à l’air.

LE PROJET
Lieu : Binic (22)
Type de projet : Construction neuve
Superficie : 135 m2
Niveau de performance : Maison passive
Mode de construction : béton cellulaire
Type de bâtiment : Maison individuelle en R+1
Test d’infiltrométrie : 0,50 en N50 et 0,09 en Q4
Isolation complémentaire de 160 mm sur mur intérieur
Équipements :
Double Flux PAUL Novus 300 avec bouches chauffantes
Ballon d’eau chaude thermodynamique Atlantic
Menuiseries Mixtes Bois/aluminium avec Triple vitrage
MC France et Bieber
Maitre d’oeuvre : Gautier Créations
Date de livraison : Avril 2016
Coût de la construction : environ 1830 euros/m2
habitable (Honoraires Maîtrise d’oeuvre compris)

À savoir sur le béton cellulaire Cellumat

•Massifs et très résistants à la compression, les blocs Cellumat conviennent à la construction de maisons sur plusieurs étages et supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.

•Ergonomiques et légers, ils sont rapides à mettre en oeuvre et faciles à scier.

•Certifiés A+, les blocs Cellumat ne génèrent aucun polluant ni particules dans l’air. Composé d’un minimum de matières premières et fabriqué avec un minimum d’énergie, le béton cellulaire Celllumat a une empreinte écologique minime.

•De classe Européenne A1, le béton cellulaire Cellumat est incombustible et ininflammable.

Maison bioclimatique en béton cellulaire Cellumat en Bretagne

La maîtrise d’ouvrage, issue des métiers du bâtiment, a été assurée par le propriétaire de la maison. Il a coordonné lui-même les artisans pour la réalisation de ce projet, qui aura duré 13 mois (5 mois de conception et 8 mois de construction).
Le choix du béton cellulaire avec un doublage intérieur répondait d’abord à une contratainte économique pour atteindre le niveau passif à moindre coût. Par ailleurs, l’amplitude thermique que procure ce matériau est assez faible. Le béton cellulaire offrait donc la meilleure solution pour le confort d’été.

Située en Bretagne, cette maison bioclimatique de 143 m2 offre une haute performance énergétique, proche d’une maison passive, grâce à son orientation solaire et à une enveloppe construite en béton cellulaire Cellumat. Ce matériau porteur joue un rôle important d’isolant de part sa structure pleine. Même en l’absence de chauffage, la température hivernale ne descend jamais sous les 18°C.
Les équipes techniques de Cellumat ont épaulé à plusieurs reprises l’entreprise de maçonnerie : le montage du premier rang, le suivi des arases et le prétest sur le contrôle de l’étanchéité.

L’architecture de cette maison de plain pied, d’un volume compact, a été étudiée pour limiter au maximum les déperditions thermiques. Le soubassement de la maison a nécessité deux rangs de blocs de béton cellulaire Cellumat afin d’éliminer les ponts thermiques, et la dalle a été isolée avec 20 cm de polystyrène extrudé (donnant une valeur R de 6,5 m2.K/W).

Les murs en béton cellulaire Cellumat de 40 cm d’épaisseur, posés à joints minces pour éviter les ponts thermiques, ont été doublés à l’intérieur avec de la laine de roche (7,5 cm), ce qui donne une valeur R de 8,5 m2.K/W. Un enduit extérieur a été appliqué pour absorber les chocs thermiques. Le test d’étanchéité a été très concluant avec une valeur mesurée inférieure à 0,20 m3/(h.m2) soit trois fois mieux que la réglementation en vigueur. Une casquette solaire a été posée sur une partie de la façade, afin de limiter les apports solaires et donc l’emmagasinement de la chaleur par le béton cellulaire.

Par ailleurs, de la laine de roche (40 cm) a également été placée dans les combles afin d’apporter un déphasage thermique de 10 heures. Ainsi, le niveau d’isolation de la maison est supérieur à l’exigence de la RT 2012 et se rapproche du niveau passif. L’inertie thermique du béton cellulaire associée à la laine de roche offrent un bon confort d’été.

Cette maison possède également de nombreux équipements. De larges baies à double vitrage sur les 2 façades Sud permettent de capter au maximum tous les apports solaires pendant la période hivernale. Des systèmes efficaces et peu coûteux tels qu’une VMC double flux, un chauffe-eau thermodynamique et un poêle à bois ont été privilégiés.

LE PROJET
Lieu : Bretagne
Type de projet : Construction neuve
Superficie : 143 m2
Niveau de performance : Maison bioclimatique
Mode de construction : Béton cellulaire
Type de bâtiment : Maison individuelle
Maitre d’ouvrage : Le propriétaire
Date de livraison : Octobre 2018
Coût de la construction : environ 1500 euros/m2
(suivi réalisé par le propriétaire)

À savoir sur le béton cellulaire Cellumat

•Massifs et très résistants à la compression, les blocs Cellumat conviennent à la construction de maisons sur plusieurs étages et supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.

•Ergonomiques et légers, ils sont rapides à mettre en oeuvre et faciles à scier.

•Certifiés A+, les blocs Cellumat ne génèrent aucun polluant ni particules dans l’air. Composé d’un minimum de matières premières et fabriqué avec un minimum d’énergie, le béton cellulaire Celllumat a une empreinte écologique minime.

•De classe Européenne A1, le béton cellulaire Cellumat est incombustible et ininflammable.

Depuis 2008, Cellumat développe et fabrique des matériaux innovants en béton cellulaire pour la construction résidentielle et industrielle, et l’aménagement extérieur. Cellumat vise la qualité, la durabilité et le confort d’utilisation.
L’usine ultramoderne, située à Valenciennes, intègre les toutes dernières technologies. La capacité de production de 250 000 m3 par an et le stock permanent de 10 000 m3 permettent de répondre, de façon flexible, à toutes les demandes du marché.

 

 
 
SERVICE PRESSE PRIMAVERA
Agence spécialisée en Relations Presse et en Relations Publiques dans les univers Bâtiment & Construction, Jardin & Paysage, Maison & Art de vivre, Institutionnels.
En savoir plus
Espace presse
Bâtiment & Construction
Espace presse
Jardin & Paysage
Espace presse
Maison & Art de vivre
Espace presse
Institutionnels


 




PRIMAVERA

Agence de Relations Presse

Agence de Relations Publiques



A PROPOS DE PRIMAVERA

L'agence Primavera

Expertises Relations Presse

Partenaires Primavera

Recrutement

Contacts Primavera



THÉMATIQUES

Relations Presse

Relations Publiques

E-Relations Presse

Contenu Éditorial




ESPACE PRESSE

Relations Presse Bâtiment & Construction

Relations Presse Jardin & Paysage

Relations Presse Maison & Art de Vivre

Relations Presse Institutionnelles




MÉDIAS

Actualités Primavera

Agenda Primavera

 
Crédit : Air Studio   I  Mentions légales